Ces personnes qui nous marquent et nous poussent un peu plus loin

Je suis convaincue que les gens que nous croisons sont sur notre route pour une raison. Que chaque rencontre a son explication.

J’a eu un professeur qui m’a encouragé, plus que quiconque, à écrire. À la fin de l’année scolaire où j’ai été son étudiante, après avoir lu mon projet de rédaction final, il m’a donné sa plume – celle avec laquelle il écrivait toujours – et m’a dit « n’arrête jamais d’écrire ». Ce que j’ai fait – ou du moins ce que j’essaie de faire. Après cette année scolaire, nous étions devenus des amis et nous avons correspondu longtemps après cette année-là. Nous nous écrivions des lettres – alors que l’écriture sur papier était encore pratique courante – et prenions des nouvelles de chacun au fil des saisons. Vu de l’extérieur, ça peut sembler étrange j’en conviens, mais c’était une chose que j’adorais : recevoir du courrier (parce qu’aujourd’hui on ne reçoit généralement que des factures par la poste) et écrire à la main à un ami.

Un jour, j’ai reçu une lettre.
Sur l’enveloppe, une écriture inconnue. Je me suis mise à pleurer.
Je savais ce que ça signifiait.
Le cancer pour lequel il se battait depuis des années l’avait emporté. Avec le temps, il était devenu fatigué de se battre.
Il était parti.

J’ai lu la lettre que sa copine m’avait écrite. Dans ma lettre précédente, j’avais mentionné que j’avais choisi de recommencer l’université et pris la voie de la rédaction. Elle m’a répondu pour lui.

Je termine mes études en rédaction. J’ai continué à écrire. J’explore et j’essaie de nouvelles choses. J’écris parfois en anglais et demande à ce professeur d’université que j’ai eu de voir si la syntaxe et les tournures sont bien, puisqu’évidemment, c’est une langue que je maîtrise moins…

Lors de notre dernier échange, il m’a écrit « Keep on writing ». Bizarrement, le temps s’est arrêté. J’ai eu l’impression de vivre un retour en arrière.

Comme si ces mots étaient tombés du ciel ou de je ne sais trop où. Comme si ces mots étaient le prolongement de quelque chose qui avait commencé douze années plus tôt.


Évidemment, nous interprétons les choses et les événements comme nous le voulons. Nous cherchons peut-être des signes où il n’y en a pas. Je pense cependant que chaque rencontre a son explication et que nous croisons certaines personnes pour une raison. Que chacune d’entre elles est là pour nous porter un peu plus loin sur notre chemin.