Les choses se présenteront comme elles se doivent

Le vendredi, la veille de mon départ, je passais au restaurant pour dire au revoir à mes amis et collègues de travail des six dernières années.
Ils allaient me manquer.
Ils me manquent.
Avant de partir, l’un d’entre eux m’a dit : « Je te souhaite de rencontrer l’amour! ». J’ai littéralement éclaté de rire. Je quittais Québec pour faire mon stage et trouver un emploi. Certainement pas pour trouver l’amour! L’amour, je n’y pensais pas, n’y pensais plus, n’y croyais plus depuis un moment… Sourire aux lèvres, je lui ai répondu : « Souhaite-moi juste que ça aille bien et que je me trouve un travail! Ça sera assez. »

Le samedi, je partais pour la grande aventure. Quelques semaines auparavant, j’avais trouvé un stage, puis un appartement. J’en étais ravie! Il ne me resterait qu’à trouver un emploi et je serais en business.

C’est quand on cherche que l’on ne trouve pas et quand on ne cherche pas que l’on trouve…
J’ai téléphoné à mon père la semaine passée :
« Papa, les choses ne vont pas dans l’ordre dans lequel il faudrait que ça se passe. J’ai un stage où je tripe, j’adore mon appartement et mes colocs, mais j’ai besoin d’un emploi, pis à la place tu sais quoi? La vie m’envoie un gars. »

Source : giphy

Ça me paraissait comme une bien bonne blague. Et sans blague c’était bien le dernier de mes soucis!
Mon père, toujours zen, m’a dit :
« Laisse aller les choses et elles se présenteront comme elles se doivent. »

Ça m’a fait penser que l’on n’a aucun réel contrôle.
On ne choisit pas ce qui va se présenter en premier, ni en dernier.
Ça me fait penser que la vie est drôlement faite.
On doit être ouverts aux choses qui se présentent, même si ce n’est pas ce qu’on attendait.
La vie est pleine de surprises et elle peut nous surprendre!
Je ne connais pas la suite. Impossible de savoir, mais :

Rien n’arrive pour rien.

Ps. La vie, peux-tu quand même m’envoyer une job. Tu serais vraiment smathe!

Commentaire(s)

Commentaire(s)